Méthodes employées

Traitement de la douleur

L’acupuncture est un art merveilleux. Sa complexité me passionne et me pousse à une étude régulière et de plus en plus approfondie.
La nature de l’homme, ses réactions, ses fonctionnements sont essentiellement différents d’un individu à l’autre.
L’acupuncteur, confronté régulièrement à ces différences est tenu, afin de mieux savoir cerner la situation de ses patients, pouvoir établir un diagnostic et le traitement adapté à chacun, de suivre régulièrement des formations, des séminaires ou tout autre enseignement.

Je suis allé à Lyon suivre une des formations sur 2ans d’un acupuncteur considéré comme une sommité dans ce domaine.
Il tient son enseignement de maîtres en acupuncture. Il continue sans relâche l’étude et l’interprétation de textes anciens.
Suivre ses formations est toujours pour moi un réel plaisir.

Durant ces week-end de formation, il nous a exposé une méthode pour aider efficacement et rapidement nos patients dans le domaine de la douleur.

Cette méthode a été trouvée par un japonais, Mukaino Yoshito.
Cet acupuncteur s’est basé sur une étude approfondie des méridiens par rapport au système musculaire.
Relativement récente, cette méthode est basée d’une part, sur la physiologie des méridiens et d’autre part sur les textes fondateurs de l’acupuncture. Elle a pour objectif de déterminer le ou les méridiens impliqués dans la douleur.
La sélection des points utilisés pour le traitement a été déterminée par Mukaino Yoshito selon les enseignements du Nan Jing, livre ancien nommé : Le Classique des Difficultés et du Nei Jing, autre livre ancien nommé : Le Classique de l’Interne.

Cette méthode permet de contrôler immédiatement la validité du traitement.
Après avoir déterminé le ou les méridiens en cause, les points de traitement sont testés par une simple pression avant la mise en place de l’aiguille. Cela permet à l’acupuncteur de s’assurer du bon choix de ses points et de leur efficacité.

Les aiguilles utilisées sont excessivement fines. Entre les séances, l’action du traitement peut-être renforcée par la pose d’aiguilles à demeure.
L’aiguille à demeure est absolument sans risque. Elle fait un millimètre de long et est fixée par un très petit sparadrap.
Cette technique n’est nullement gênante pour la vie courante.

Cette méthode est facile à appliquer, rigoureuse, efficace et sans douleur.

Autre méthode, la moxibustion :

L’usage du moxa remonte très loin, il est antérieur à celui de l’aiguille.
En effet, le Nei Jing, le plus ancien ouvrage de médecine chinoise connu, fait déjà allusion à cette méthode.

Traditionnellement, le moxa est une composition à base d’armoise séchée et broyée.
L’armoise ou Artemisia vulgaris a plusieurs propriétés reconnues : tonique, fébrifuge, antispasmodique, etc….
Elle peut être conditionnée en cigare dont le bout incandescent est maintenu à distance des points acupuncture à stimuler.
Ces cigares de moxa peuvent aussi être tronçonnés en petites bûchettes.


Celles-ci seront placées sur un support déterminé.
Deux supports sont possibles :
– un support végétal
– une aiguille

 

Ce support végétal est placé sur des points stratégiques du méridien. Il a deux fonctions. D’une part, il va isoler le patient de la légère source de chaleur et d’autre part, il fera profiter le patient des éléments qu’il va libérer en chauffant.
Ces mêmes bûchettes peuvent être fichées sur une aiguille. Cette méthode est souvent utilisée pour les problèmes articulaires.

 

La lampe TDP

Dans la deuxième moitié du XXème siècle, un chimiste chinois réputé, fut nommé directeur d’une usine de céramique dans la province du Sichuan, région montagneuse de la Chine intérieure.
Les conditions de travail des ouvriers y étaient excessivement pénibles .L’humidité et le froid étaient constants.
Il craignit donc d’avoir des ouvriers constamment malades !
A son grand étonnement, la santé de ces hommes était exceptionnelle !

Sa curiosité fut éveillée et il analysa absolument tout ce qui intervenait dans l’environnement des travailleurs.
Cette usine de céramique possédait de nombreux fours devant lesquels les ouvriers allaient et venaient les pieds régulièrement dans l’eau.
Ce chimiste eu l’idée de faire une étude approfondie de la paroi des fours. Il y découvrit une couche de dépôt noirâtre constituée d’une association minérale très complexe. Sous l’effet de la chaleur des fours, un rayonnement chargé de ces minéraux était constamment émis en direction des ouvriers qui étaient ainsi protégés sans que personne n’en ait jamais pris conscience.
Ce chimiste curieux lança immédiatement un programme de recherches sur les effets de ce rayonnement sur la santé humaine.
Il voulu comprendre, améliorer et reproduire le phénomène constaté à l’intérieur de l’usine.

Les recherches furent approfondies, affinées et l’idée de présenter ce rayonnement sous forme de « lampe » vu le jour.
La lampe actuelle montre un centre constitué d’une plaque minérale qui est chauffée durant le traitement. Cette plaque est recouverte de 38 sortes de minéraux différents.
Ces mêmes minéraux sont naturellement présents dans l’organisme et ils sont essentiels à son bon fonctionnement. Le rayonnement de cette lampe est donc en totale harmonie avec la composition du tissu humain.

 

Effets de la lampe:

    • Elle favorise la mobilisation de l’EnergieLe mouvement de l’Energie est fondamental pour assurer la santé et l’équilibre organique. zheng qiEn Médecine Traditionnelle Chinoise, une des causes essentielles de la douleur est due à une  stagnation d énergie ou de sang :Bu Tong Ze Zong 不通這痛, ce qui entraîne un déséquilibre dans la nutrition ou l’irrigation des tissus.On comprend donc que cette lampe a un rôle très important dans le traitement des douleurs articulaires et musculaires.

Son utilisation:

En Chine, cette lampe est utilisée depuis une vingtaine d’années. Elle est soit employée seule ou en association avec l’acupuncture, les massages et l’application d’onguents tel le fameux Baume du Tigre
Son usage couvre une très large palette de pathologies allant des troubles des appareils digestif, locomoteur, respiratoire et cutané. Son usage est aussi reconnu dans le soutien immunitaire.
L’efficacité de la lampe dans les domaines musculaire et articulaire est notée comme remarquable.
Les utilisateurs vantent souvent son action dans le cadre de la recharge énergétique. La sensation de diffusion de l’énergie à l’intérieur du corps est très concrètement ressentie. L’effet de cette recharge énergétique se fait sentir sur le plan physique mais également psychique puisque « lorsque le corps va bien, le mental va bien » !
Les parties corporelles le plus exposées, sauf lors de traitements articulaires, sont de préférence le ventre, la région lombaire, le milieu du dos.
Néanmoins il faut aussi savoir qu’il existe, lié aux fonctions positives du rayonnement de cette lampe des contre-indications à son utilisation : forte fièvre, tuberculose, artériosclérose sérieuse, symptômes hémorragiques.

Important :

L’utilisation de la lampe ne remplace en aucun cas un traitement médical et ne peut remplacer un diagnostic médical.

 

Les ventouses

La ventouse est une méthode fort utilisée en acupuncture.
Elle est complémentaire aux aiguilles et au moxa,
La ventouse fut beaucoup utilisée dans les régions occidentales pour soigner bien des maux mais surtout les maladies pulmonaires.
En Orient, elles sont toujours utilisées et cela depuis bien avant notre ère. Leur usage sert à dénouer les blocages énergétiques.
Elles permettent donc dans un premier temps la diminution et dans en second temps la suppression de la douleur.

En acupuncture, les ventouses sont des instruments en verre ou en bambou. Elles peuvent être utilisées seules ou conjointement aux aiguilles d’acupuncture. Le praticien définit lui-même la méthode adaptée au cas de chaque patient.

Les ventouses sont entre autre indiquées pour le traitement de la lombalgie et des douleurs articulaires.

La durée d’une séance  dure entre 1h et 1h15, comprenant: le bilan énergétique(诊法 : zhěnfǎ) , la pose d’ aiguilles (针灸), le temps de pose d environ 20 à 25 minutes, le Tuīná (推 拿) (Manipulations Chinoises) ,la recommandation en plantes chinoises (中 药学), ou classiques.

https://www.polesantedescollines.fr/

ACUPUNCTURE MULHOUSE POLE SANTÉ DES COLLINES

Partager